Europan 10, New Seil Port (Beach)

Concours de quartier de logements et d’équipements à Seilh

LE DEVELOPPEMENT DURABLE EST UN DEFI URBAIN...
Le processus de « colonisation », thème du concours d’idées, pourrait se définir comme une stratégie d’urbanisation durable: reproduire un modèle de ville idéale en l’adaptant en fonction du contexte. Pour ce projet, nous menons à la fois une réflexion sur le processus d’urbanisation à l’échelle territoriale tout en apportant une réponse contextuelle. A l’échelle territoriale, la Garonne est un élément marquant du paysage. Ce fleuve constitue une frontière entre des espaces urbains et des espaces verts préservés. Confronter la nature à la ville de part et d’autre de la Garonne apparaît comme un mode stratégique de développement territorial. Nous venons densifier en préservant des «poumons verts», connectés aux nouvelles aires urbaines par des jonctions entre les rives. La Garonne devient le support d’un nouveau transport en commun : les «Rio Bus», reliant les points de connexions entre eux et avec Toulouse.

DE NOUVELLES PRATIQUES TERRITORIALE
Les nouvelles pratiques autour du fleuve peuvent être utilisées à Seilh, en créant un port d’amarrage pour les rio bus. Le nouveau quartier vient au contact du fleuve, le port et ses aménagements représentant le point de rencontre entre ville et nature. Une passerelle urbaine permet des liaisons entre le village et l’espace naturel préservé situé sur l’autre rive.
MICROS PAYSAGES URBAINS AU COEUR DE LA NATURE
Des cellules urbaines viennent s’installer perpendiculairement à la Garonne. Il s’agit de les connecter entre elles par un maillage piéton.
Nous proposons un minimum de voiries pour un maximum d’espaces de vie urbaine à l’image des nervures d’une feuille. Un contraste fort s’installe entre les vastes rues végétales et l’intensité urbaine minérale.

MASSE CREUSEE : INTENSITE URBAINE ET PERMEABILITE
Les masses créées, comme taillées dans le vif en périphérie, définissent 5 îlots. Les masses sont creusées afin de permettre le passage d’un réseau piéton d’accès aux logements, constitué de l’enchaînement d’espaces multiples supports de vie de quartier.

LE LOGEMENT AU CENTRE
Du collectif à l’habitat individuel, le logement structure l’espace public. Les espaces extérieurs privatifs sont creusés dans la masse et sont les prolongements des logements, les toits sont habités. Des ‘’pièces bonus multi-usage’’ sont disséminées dans le quartier (commerces, d’ateliers, de bureaux, de cafés, …). Des équipements mixant silos automobile, bâtiments publics (mairie, marché, crèche, hôtel, équipements sportifs) et logements émergent du quartier. Ces 4 ‘’Hybrid park’’ permettent le fonctionnement du quartier et sont des repères dans la ville par leur tour.


Programme
Création d’un quartier mixte de logements et d’équipements publics en extension du village de Seilh, développement du projet en fonction d’un concept urbain, architectural et paysager
Localisation
Seilh, Haute Garonne
Année
2009
Surface
9,5 Ha
Phase
Concours

Retour