Logements sociaux pour jeunes actifs et équipement petite enfance, Paris

Le projet, situé dans le 17ème arrondissement, s’inscrit dans la continuité d’ambitions urbaines instaurées par la ville de Paris : une optimisation des parcelles disponibles pour offrir un maximum de logements, une qualité architecturale contemporaine équitable pour tous, un bâtiment mixte et performant, des espaces communs généreux, une matérialité précieuse générant une plus-value urbaine...

Le projet répond à un ensemble d’enjeux que nous avons tenté de définir:
- Le site d’implantation est contraint de par ses dimensions (parcelle de 9m de profond par 49 m de large). Le programme, constitué de deux entités distinctes (équipement / résidence sociale), exigeait la mise en place de deux entrées séparées que le projet définit comme 2 failles contextuelles. De manière à optimiser le nombre de logements, la résidence devait se définir avec un niveau ponctuel à R+5. L’enjeu était de parvenir à minimiser l’importance de ce niveau afin d’inscrire le projet dans un épannelage urbain défini par les hauteurs des toitures mitoyennes: une partie du volume reste à R+4 notamment pour insérer une terrasse commune. Ensuite, les volumes disposés à R+5 sont sculptés de manière à intégrer 100 m2 de panneaux solaires sur leur face sud.

- Le processus de projet est issu de la mise en valeur de l’échelle du logement. Nous avons cherché à organiser un appartement traversant de façade à circulation de manière à ne pas générer de «sas» d’entrée dans les typologies, engendrés par l’organisation des pièces humides. Notre proposition intègre les pièces d’usage du logement au sein d’un «meuble» en bois, décollé du plafond. Ainsi, nous dégageons une largeur utile de 2m devant ce meuble, qui peut être aménagée de diverses façons. Chaque typologie est couplée avec une seconde afin d’utiliser l’emboîtement des pièces humides pour rendre possible l’organisation traversante des pièces à vivre.

- Nous concevons les parcours comme des lieux d’échanges. Le hall est un porche ouvert, les circulations verticales et paliers sont extérieurs. Les espaces communs dédiés aux habitants sont concentrés au dernier étage de manière à créer un véritable pôle d’échange, support de regroupements conviviaux. La salle de loisir et la laverie ceinturent ainsi une terrasse sur le toit commune à tous les habitants. Lieu de rencontre privilégié, cette terrasse vient en tant que continuité des espaces communs: espace de respiration et de détente, à haute qualité d’usage, belvédère ouvert à vue panoramique vers le ciel et les toits parisiens.

- En terme de matérialité, il s’agissait de proposer des surfaces vitrées généreuses pour les logements; utiliser la répétition comme plus-value du projet; s’inscrire dans le contexte; proposer un alignement sur rue calme; travailler la vibration de la façade par la superposition des trames et des matériaux, métal, bois et verre. La confrontation des matériaux, du brillant et du rugueux, vient accentuer la préciosité du volume. Il était également intéressant de travailler sur la variation de l’aspect de la façade bois, progressivement argentée, se rapprochant des teintes du métal.


Programme
Résidence sociale de 53 studios et services communs pour jeunes actifs, équipement petite enfance
Localisation
17ème arrondissement de Paris
Année
2013
Client
Régie Immobilière de la Ville de Paris
Budget
4 585 000 euros HT
Surface
2370 m2 SHON
Phase
Concours

Retour