Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie

Station d'écologie théorique et expérimentale du CNRS

S’INSCRIRE DANS UN PAYSAGE
Le bâtiment se définit comme un volume simple d’emprise rectangulaire avec une toiture à deux pans, parallèle aux bâtiments existants situés à proximité et inscrit dans un gabarit qui fait écho à ces derniers. Il en résulte la création d’une ligne de toiture symbolique de crêtes et de cimes qui rentre en résonance les montagnes, à l’arrière. Ces formes abstraites révèlent la grandeur du paysage qui les entoure.
La coursive existante est prolongée vers les nouveaux laboratoires, jusqu’au droit de l’entrée du projet. Le traitement du socle et du volume qui s’y superpose est par ailleurs issu d’une réflexion sur l’intégration du projet vis-à-vis du patrimoine construit de la région.

Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #1

DES CONTRAINTES D’IMPLANTATIONS GENERATRICES D’UN PARTI ARCHITECTURAL AFFIRME
Le bâtiment se positionne à une distance de 8 mètres des serres existantes au sud-ouest. Cela permet à la fois de ne pas créer de masque solaire pour les serres, de ne pas impacter les réseaux souterrains situés dans l’entre deux, mais également de mettre en valeur une percée visuelle vers les montagnes depuis la zone d’accès du terrain.

Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #2

UN FONCTIONNEMENT SIMPLE AU SERVICE DE L’INNOVATION
L’enveloppe du bâtiment en symbolise son fonctionnement: la partie recherches en laboratoires est intégrée à RDC au sein d’un socle minéral, plus opaque et à l’atmosphère contrôlée, tandis que la fonction tertiaire y est superposée à R+1, au sein d’un volume en bois qui regarde la nature qui l’entoure. L’organisation interne des laboratoires est issue d’une réflexion sur le fonctionnement technique de ces espaces. Une galerie à usage technique centrale se positionne au RDC sur toute la longueur du bâtiment. La galerie est accessible par l’extérieur du projet,

Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #3

UNE MATERIALITE DURABLE EVOCATRICE D’UN PATRIMOINE EXISTANT
Conscients que les laboratoires deviendront une nouvelle vitrine des activités de la Station d’Écologie, une attention particulière est portée à l’image du bâtiment tout autant qu’à sa pérennité et à ses performances thermiques. Le projet se définit en isolation thermique par l’extérieur, ce qui permet de profiter de l’inertie des murs en béton intérieurs qui seront laissés apparents afin de limiter la montée en température durant les journées d’été. Notre projet prévoit une utilisation maximale de matériaux naturels

Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #4

UNE REPONSE TECHNIQUE PERFORMANTE
Le process des laboratoires sera assuré par la mise en place d’une CTA spécifique «tout air neuf» permettant un prétraitement de l’air insufflé ainsi que de batteries terminales de traitement pour assurer les conditions climatiques différentes entre chaque laboratoire.

Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #5 Bâtiment Laboratoire d'Hydroécologie #6
Programme

Laboratoires d'hydroécologie et bureaux + espaces de convivialité

Localisation

Moulis (09)

Client

CNRS

Surface

693 m² SU de laboratoires + 557 m² SU de bureaux

Phase

Concours Novembre 2016


Retour